MADAGASCAR SE PRÉPARE AUX PRÉSIDENTIELLES SANS LES CANDIDATURES DES ANCIENS PRÉSIDENTS

La plus haute Instance judiciaire de Madagascar annoncera d’ici dimanche, après examen, la liste officielle des candidats autorisés à participer au scrutin des 7 novembre et 19 décembre prochains.

Les anciens présidents malgaches, Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana avaient été interdits de candidature lors du dernier scrutin, dans le cadre d’un accord destiné à mettre un terme aux crises politiques à répétition qui avaient secoué la Grande Ile de l’océan Indien.

Il est à rappeler que le prochain scrutin présidentiel, qui sera doublé d‘élections législatives, vit dans un climat politique tendu.

En effet, entre avril et juin, les partisans de l’opposition à Madagascar ont occupé la principale place de la capitale Antananarivo pour dénoncer les nouvelles lois électorales et exiger la démission du président Rajaonarimampianina, accusé de dérive autoritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button