REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DU CYCLE DU MASTER DE L’UNIVERSITÉ DE FES

La Brigade Régionale de la Police Judiciaire de Fès a arrêté jeudi deux individus, dont un étudiant à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdallah de Fès, pour leur implication présumée dans une affaire d’usurpation d’identité et escroquerie, indique la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN).
Cette opération s’inscrit en marge de l’enquête judiciaire ordonnée par le Parquet au sujet d’un enregistrement vocal divulgué sur l’application mobile WhatsApp et relatif à l’inscription au Cycle du Master, précise la DGSN dans un communiqué.
Les enquêtes et investigations menées ont permis d’appréhender l’individu qui prétendait recourir à une intervention frauduleuse dans les opérations d’inscription au Cycle du Master, il s’agit d’un étudiant dans la même Université, souligne la même source, faisant également état de l’arrestation du proche de ce dernier qui jouait le rôle d’intermédiaire pour commettre ces actes criminels.
Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée dans cette affaire, tandis que six autres personnes, soupçonnées d’être en lien avec cette affaire, ont été auditionnées avant d’être déférées devant la justice en état de liberté, ajoute la DGSN.
La même source assure que la Brigade Régionale de la Police Judiciaire de Fès poursuit ses recherches et investigations dans cette affaire sous la supervision du Parquet compétent afin d’arrêter toute personne impliquée dans ces actes criminels cités dans l’enregistrement vocal, outre la détermination des responsabilités pénales attribuées à toute personne suspecte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button