PALESTINE-FIFA: QUEL NOTION DE PRINCIPE EN SUSPENDANT M.RAJOUB,PRÉSIDENT DE LA FPF?

On ne prête qu’aux riches car ceux-ci se permettent tout et bénéficient de l’indulgence de tous, même s’ils profèrent des citations ou déclarations menant ou conduisant bien plus qu’au racisme, la haine, la violence ou la révolte et la tuerie…Qu’importe, les privilégiés peuvent jouir de la couverture qui leur permette de mieux se couvrir, les exemples sont légions, sauf que quand il s’agit d’un Palestinien de surcroit président de la Fédération de son pays qui propose une idée autour de ce qu’il a jugé, lui, contraire aux notions des principes de son pays, il est immédiatement pris à partie et vite jugé par une Instance footballistique qui devait défendre l’éthique sportive et non s’ingérer dans le politique car, Rajoub n’a agi que par loyauté pour défendre ce qu’il a vu une injustice à l’encontre de son pays.

Aujourd’hui qu’on le suspend ne peut l’arrêter de renouveler son geste à chaque fois que les intérêts de son pays sont touchés : il réagira et de la même façon, encore et toujours.

 

 

Rappelant que la Commission de Discipline de la FIFA a infligé, hier vendredi, au président de la Fédération Palestinienne de Football, Jibril Rajoub, une suspension de vision de matches pendant douze mois pour avoir appelé les supporters à brûler les maillots de Lionel Messi s’il venait à jouer en Israël en juin. 

 

Rajoub est jugé coupable « d’incitation à la haine et à la violence ».

 

La Fédération internationale rappelle que  Rajoub « avait en effet été l’auteur de déclarations dans les médias invitant les supporters à prendre pour cible la Fédération Argentine de Football et à brûler les maillots et les images de Lionel Messi ».

 

Ces « déclarations, que la Commission de Discipline a donc considérées comme des incitations à la haine et à la violence, avaient été faites avant un match amical prévu le 9 juin 2018 à Jérusalem entre Israël et l’Argentine, match qui avait été annulé ».

 

La FIFA, qui a par ailleurs infligé une amende de 17.528 Euros à Rajoub, a noté qu' »il lui sera donc notamment impossible de communiquer avec les médias au stade ou à ses abords dans le cadre de matches ou compétitions ».

M. Rajoub, président de la Fédération Palestinienne de Football, ici à Rabat pour une conférence de presse et hommage à la Palestine,aux coté de BABA et derrière lui SEM. l’Ambassadeur de Palestine à Rabat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button