ZIMBABWE: L’ERE MUGABE CONTINUE AVEC LE NOUVEAU PRÉSIDENT EMMERSON DU MÊME PARTI

M. Emmerson Mnangagwa a été officiellement investi président du Zimbabwe et a prêté serment dimanche pour son premier mandat de cinq ans devant le président de la Cour Constitutionnelle, Luke Malaba.

Prêtant serment lors d’une cérémonie d’investiture en présence de milliers de partisans et de plusieurs chefs d’État africains réunis dans un stade de Harare (capitale du Zimbabwe), M. Mnangagwa a juré qu’en tant que président du Zimbabwe, il sera fidèle au Zimbabwe, observera, respectera, défendra la Constitution et toutes les autres lois du Zimbabwe.
Il a lancé un appel à l’unité du pays, appelant ses compatriotes à se mettre au travail pour redresser tous ensemble l’économie de son pays et entreprendre des mesures pour attirer les investissements nationaux et étrangers, affirmant que la création d’emplois sera au centre de leurs efforts.

La cérémonie d’investiture du nouveau président du Zimbabwe a eu lieu au  »National sports stadium » après que la Cour Constitutionnelle a rejeté vendredi la demande du leader de l’opposition zimbabwéen Nelson Chamisa qui entendait invalider les résultats de l’élection présidentielle du 30 juillet 2018 remportée par M. Mnangagwa.

Évoquant de nombreuses fraudes, le MDC a contesté ces résultats devant la Cour Constitutionnelle mais la plus haute Instance Judiciaire du Zimbabwe a validé finalement le scrutin vendredi, estimant que l’opposition n’avait pas fait la preuve de ces irrégularités.

M. Emmerson Mnangagwa Dambudzo du Parti au pouvoir au Zimbabwe « La Zanu-PF » « est déclaré président élu de la République du Zimbabwe à compter du 3 août 2018 », a annoncé la présidente de la Commission électorale Mme Priscilla Chigumba.

Candidat de la Zanu-PF, l’ancien vice-président zimbabwéen a été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle du 30 juillet 2018. M. Mnangagwa a officiellement emporté l’élection présidentielle avec 50,8% des suffrages, tandis que son rival du « Mouvement pour un Changement Démocratique » (MDC) Nelson Chamisa a été crédité de 44,3% des voix.
M. Mnangagwa, 75 ans, a pris le pouvoir au Zimbabwe en novembre 2017 après la démission de Robert Mugabe qui a présidé aux destinées de son pays pendant trente-sept ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button