CONNAISSEZ-VOUS LA COULEUR DE BENCHAABOUNE ?

Ne cherchez pas à trouver une relation quelconque entre le nouveau ministre de l’économie et des finances, Mohammed Benchâaboune auquel il a été apparenté au moment de sa nomination la semaine dernière. Il n’y en a aucune car l’homme ignore tout de l’action politique et des arcanes partisanes et n’a été repeint aux couleurs de la formation du RNI uniquement pour que celle-ci ne perde pas ce portefeuille.

L’on en sait un peu plus aujourd’hui sur les conditions dans lesquelles le choix s’est porté sur lui. Initialement, c’est le ministre du commerce et l’industrie, Moulay Hafid El Alami, lui aussi parachuté dans cette formation au moment de sa nomination sous Benkirane qui était proposé pour ce poste après le limogeage de Mohammed Boussaid, sauf que son dossier ne plaidait pas pour son passage aux finances dans la conjoncture actuelle. Finalement, c’est le numéro 1 de cette formation, Aziz Akhenouch, par ailleurs ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, qui piochera la carte de Mohammed Benchâaboune, au parcours transparent et connu pour avoir redressé le groupe Banque Populaire.

Pendant les tractations, le chef du gouvernement El Othmani a été mis à l’écart et a appris sur le tard l’identité de son nouveau ministre des finances, un technocrate pur jus repeint en bleu, la couleur du RNI, à l’insu de l’état-major de cette formation.Par Jalil Nouri: Actu-Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button