OTMANI EXCLUE L’ENTRÉE DU PI AU PROCHAIN GOUVERNEMENT

Les prochaines échéances sont dures pour le Chef du Gouvernement qui avoue qu’il existe bel et bien un déséquilibre au niveau des profils pour ministres que lui avaient présentés le MP et le PPS. Toutefois, Othmani persiste à répéter qu’il restera fidèle à ses alliés,pour préserver la Majorité et qu’il éloigne l’idée de voir l’Istiqlal intégrer le prochain Gouvernement à travers le remaniement attendu très prochainement.La Réunion du 17 courant peut bien éclairer davantage sur le visage envisagé pour l’avenir du Gouvernement et avec, comment contenir les postes des Hauts fonctionnaires de l’Etat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button