JUSTE À SON « ATTERRISSAGE » DE GENÈVE, BOUTEFLIKA DÉMIS DE SES FONCTIONS LE WALI DE BLIDA OU S’EST DÉCLENCHÉ LE CHOLÉRA! QUESTIONS…

Allez-y comprendre quelque chose ! Le président Bouteflika, entre la vie et la mort en attendant que ses tests en Suisse soient concrètement divulgués, ce qui serait un miracle en Algérie, serait tributaire d’une décision on ne peut courageuse, à la fois, et douteuse pour plus de certitude car, comportant une décision qui ne serait être innocente au moment où juste il venait de rentrer de Genève, avant même qu’il ne se repose pour son premier souffle sur le sol algérien, il fait en sorte, de signer une Décision présidentielle, ce qui peut être impossible au vu de sa situation très grave ou il ne serait capable de faire bouger le moindre membre, « relevant le défi » pour parapher que le Wali de la Wilaya de Blida soit démis de ses fonctions et pour cause, pour le moins intelligent des nôtres comprendra que le Monsieur dirigeait la première Wilaya ou s’est déclenché le choléra et ainsi, on le suspend et on le corrige de n’avoir pas su arrêter le fléau à sa naissance avant qu’il ne porte atteinte à la dignité de l’Algérie sur le plan mondial à l’image de vingtaines de mascarades enregistrées ici et là !

On se référant au communiqué de la présidence, on notera la discorde sur l’état du sujet en question et si jamais Bouteflika en serait le commanditaire !

Justement, pourquoi prendre le Wali en bouc-émissaire au moment où le ministre de la Santé reste le premier responsable de la santé des citoyens ? Lui qui a récemment déclaré dans une conférence de presse qu’il va éradiquer le choléra en trois jours ?

Plus d’une semaine et le fléau continue de prendre des vies humaines, aucun effort n’a été effectué jusque-là et le ministre est toujours dans son poste ! Il y a anguille sous roche donc, au moment ou on nous rapporte que M.Layaadhi Mostepha est un Wali dynamique, qui a toujours était omniprésent sur le terrain à Blida ou il a su faire évoluer plusieurs projets et contracté plusieurs ambassadeurs étrangers pour plus d’investissements dans la Wilaya.

Toujours est-il, on ne va rien y comprendre et on met en évidence le communiqué rapporté par l’APS qui porte que :

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mis fin, lundi, aux fonctions de M. Layadi Mostefa, en sa qualité de wali de la wilaya de Blida, indique la présidence de la République dans un communiqué.

« Conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution, Son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a mis fin, aujourd’hui, aux fonctions de Monsieur Layadi Mostefa, en sa qualité de wali de la wilaya de Blida », précise la même source.

Il n’y a qu’en Algérie ou on n’a jamais eu honte de soi ! BABA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button