LE BCIJ INTERPELLE UN NOUVEAU SUSPECT DU GROUPE DES 12

Les éléments du Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) ont interpellé un individu, soupçonné d’appartenir au réseau terroriste et criminel démantelé le 17 septembre dernier. L’arrestation a été opérée hier à Tanger. Des armes blanches et d’importantes quantités de drogue ont été retrouvées dans le domicile du suspect.

Pour rappel, le (BCIJ), en étroite collaboration avec les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a interpellé douze individus accusés d’appartenir à un réseau terroriste et criminel s’activant à Tanger et Casablanca.

Parmi ces individus figurent des personnes ayant des antécédents judiciaires dans les crimes de droit commun et d’anciens détenus dans des affaires de terrorisme et d’extrémisme, indique un communiqué conjoint de la DGSN et de la DGST précisant que le frère de l’un des mis en cause est engagé actuellement dans les rangs du groupe terroriste « Daech » sur le front syro-irakien.

Les recherches et investigations menées ont établi de fortes connexions entre ce réseau terroriste et d’autres plans criminels en ce sens que les membres de ce réseau sont impliqués dans l’exécution d’un ensemble d’opérations criminelles relatives au trafic de drogue et de psychotropes, à l’enlèvement et séquestration avec demande rançon et utilisation d’armes blanches, de bombes lacrymogènes et de cocktails molotov et de voitures avec de fausses plaques d’immatriculation, ajoute la même source.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du Parquet chargé des affaires de terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button