M.LEANSER BRIGUE UNE NOUVELLE PRÉSIDENCE DU MP: QUEL SORT POUR NOS PARTIS « HISTORIQUES » ET QUELLE VOIE POUR NOTRE JEUNESSE? RÉFÉRENCES!!!

Que peut-on s’attendre, aujourd’hui avant hier et demain, de la part de nos actuels Partis politiques, qui ne songent point encore à vouloir voir venir ce souffle de changement tant attendu par les citoyens et continuellement souhaité par SM le Roi Mohammed VI, qui a à jamais insisté pour espérer que nos Partis puissent suivre de plus près les pas de notre nouvelle génération pétrie de talentueux atouts d’une jeunesse avide de changements selon l’ère vécue actuellement et mettre ainsi un terme avec les slogans d’antan.

Toutefois, est-ce possible? Pas tellement n’est dans l’immédiat car,  nos Partis « référence » ne cherchent pas encore à vouloir se rapprocher de la nouveauté , même si le Parti de l’Istiqlal a eu le bon et judicieux réflexe de faire venir El Baraka ce qui a donnée une sérieuse bouffée d’oxygène au Doyen des Partis et que le PAM, nouveau venu sur la scène s’est gardé de miser sur les intellectuels et hommes d’affaires et autres gens de bonne culture, tout aussi bien le RNI nouvelle version…N’en demeure pas moins que ni le PPS, ni le MP n’ont changé d’un seul iota leur direction.

C’est ainsi que Ben Abdallah est reconduit pour un nouveau mandat, tout comme Leanser qui brigue une nouvelle présidence du Mouvement Populaire, lui qui le dirige déjà depuis 1986 ( peut-être qu’il attend que le Maroc passe au second tour d’une Coupe du Monde comme à Mexico pour qu’il se désiste?) et entend la confirmer lors du 13° Congrès du Parti dès demain 27, 28 et 29 Septembre.

Leanser s’appuie dit-il sur « l’insistance de l’ensemble des militants du Parti » qui demandent sa candidature.

Rappelons que le dépôt des dossiers de candidatures a été ouvert à partir du vendredi 21 septembre et s’achèvera le jeudi 27 septembre.

Ceci dit, on n’est pas encore prêt de rompre avec certains leaders « historiques » de certains Partis, qui s’accrochent à leurs fauteuils à tout prix, à tout jamais…Pour quel intérêt? On ne sait!

La jeunesse d’aujourd’hui, elle, attendra que l’autre génération qui la suit puisse intervenir et s’accaparer enfin de la présidence d’un des Partis « historiques » du Royaume, qui aura perdu beaucoup de temps pour se remettre sur les rails escomptés! BABA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button