RECORD DE VITESSE NY-LONDRES, SANS BATTRE CELUI DE CONCORDE

Le ciel bat ses records de temps à autre et les Compagnies aériennes courent contre la montre pour pouvoir franchir la vitesse du son qui se veut franchissable selon les possibilités requises.Ainsi,le 15 janvier 2018, le vol Norwegian DY7014 a battu un record de vitesse en parcourant les 5.584 kilomètres qui séparent les aéroports New York-JFK et Londres-Gatwick en seulement cinq heures et 13 minutes, soit trois minutes de moins que le précédent record établi en janvier 2015 par un avion de la British Airways.Le Boeing 787-9 Dreamliner de la low-cost norvégienne, qui transportait 284 passagers, a atteint une vitesse maximale de 1.249 km/h, bénéficiant d’un vent arrière allant jusqu’à 326 km/h. Selon le commandant de bord , l’avion aurait pu voler encore plus vite s’il y avait eu moins de turbulences.Malgré ce récent record, les performances du Dreamliner restent encore loin d’égaler celles du Concorde. L’avion supersonique, retiré du service en 2003, qui reliait New York et Londres en 3h30 environ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button