Hausse du déficit commercial et baisse des IDE à fin septembre 2018

0
85

Hibapress

Le déficit commercial s’est aggravé de 12,6%, à plus de 85,8 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2018, contre 76,2 MMDH durant la même période un an auparavant, révèle l’Office des changes.

Cette hausse est due à un accroissement des importations (+31,39 MMDH) plus important que celui des exportations (+21,81 MMDH), explique l’Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs de septembre 2018, indiquant que le taux de couverture s’est établi à 77,7% au lieu de 78,4% un an auparavant.

L’augmentation des importations est imputable notamment à la progression des achats de produits énergétiques (+19,6%), de produits bruts (19,1%), de biens d’équipement (10%) et de produits alimentaires (8,5%), ainsi que de produits finis de consommation (+6,8%), précise la même source.

S’agissant des exportations, celles-ci enregistrent également une hausse de 7,9% à plus de 298,2 MMDH durant les neuf premiers mois de 2018, relève l’Office des changes, faisant remarquer que cette performance est attribuable à l’accroissement des exportations de tous les secteurs, essentiellement celui des phosphates et dérivés (+16,8%), de l’automobile (+14,7%), de l’aéronautique (+14%) et de l’agriculture et agro-alimentaire (+6,3%).

Par ailleurs, le flux des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc s’est établi à 19 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2018, en recul de 2,7% par rapport à la même période un an auparavant, fait savoir l’Office des changes.

Ce repli est imputable à une hausse des dépenses (+43,6%) plus lourde que celle des recettes (+8%), explique la même source.

Les dépenses au titre des IDE s’élèvent ainsi à 8,5 MMDH et sont constituées de 37,1% de remboursement des instruments de dette, précise l’Office des changes.

Concernant les recettes des Marocains résidant à l’étranger (MRE), elles ont enregistré une légère baisse de 0,2% à 49,7 MMDH au titre des neuf premiers mois de 2018, indique l’Office des changes. Par ailleurs, la balance Voyages dégage un excédent de 40,3 MMDH à fin septembre 2018, contre 41,8 MMDH un an auparavant.

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

Rabat: Deux policiers soupçonnés de corruption, une enquête ouverte

Hibapress Une enquête judiciaire a été diligentée mercredi à l’encontre de deux fonc…