La relation entre le tourisme et la culture décortiquée à Marrakech

Hibapress

La relation entre la culture et le tourisme a été au centre d’un panel organisé, samedi à Marrakech

Et ce dans le cadre des travaux du 60è Congrès mondial de la Fédération internationale des journalistes et écrivains de tourisme (FIJET).

Ainsi, les intervenants lors de ce forum, initié sous le thème « Tourisme et Culture – Quelle relation ? – Quel avenir ? », ont décortiqué le lien fort et l’interaction entre le tourisme et la culture, compte tenu que le tourisme est considéré comme un miroir pour la découverte de la culture des peuples, tout en insistant sur l’importance d’accorder davantage d’intérêt à la culture pour la promotion de l’activité touristique.

Dans ce sillage, le président de la Fondation Nationale des Musées (FNM) du Royaume du Maroc, Mehdi Qotbi a expliqué que la culture est « la lumière qui permet aux gens d’ouvrir leur esprit et leur cœur, et d’accepter la différence avec les autres », alors que « le tourisme est une façon de convier et d’inviter les gens à découvrir la propre culture du pays visité ».

M. Qotbi a également mis en exergue les réalisations accomplies, en si peu de temps, par la Fondation, devenue un exemple à travers le monde, pour faire des musées un élément essentiel pour appréhender, d’abord, aux Marocains leur propre culture, et la mieux faire connaître et découvrir aux visiteurs.

De son côté, le directeur de l’Institut national d’Archéologie et du Patrimoine, Abdelouahed Ben-Ncer a fait remarquer que le patrimoine dont regorge les différentes régions du Royaume a permis au tourisme de s’y identifier, notant que les principaux sites touristiques à l’échelle nationale demeurent des monuments historiques.

Le patrimoine culturel marocain constitue une valeur ajoutée pour le tourisme national, d’où la nécessité de la valorisation de ce patrimoine et de la mise en relief de sa portée et de sa contribution dans la découverte des civilisations qui se sont succédé dans le Royaume, a-t-il ajouté.

Pour sa part, Amelia Tomasevic, professeur-chercheur et membre de la FIJET (Croatie) a jeté la lumière sur la complémentarité entre la culture et le tourisme ainsi que sur la contribution et le rôle du tourisme dans la découverte des cultures des peuples.

Elle a aussi plaidé en faveur d’un tourisme qui respecte le patrimoine des pays visités, appelant les touristes à respecter les spécificités, les sites et la culture des pays dans lesquels ils se rendent.

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cet événement initié sous le thème « Tourisme et Culture – Quel rapport ? – Quel avenir ? », se veut une occasion propice pour la présentation des efforts déployés par le Maroc dans le domaine de promotion du tourisme, tout en permettant aux participants de découvrir de près les infrastructures touristiques dont dispose le Royaume.

La cérémonie d’ouverture de ce congrès, qui se poursuit jusqu’au 3 courant, a été marquée par des vibrants hommages rendus à de grande figures et des pionniers de la presse touristique, à savoir Feu Mustapha Trai, ex-président de l’AMJET-FIJET Maroc, Ahmed Zghari, Doyen de la presse touristique marocaine, Moulay Mustapha Alaoui, premier journaliste indépendant au Maroc et Miguel Garcia Breira, président d’honneur de FIJET-Espagne.

Un film documentaire réalisé par l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) et qui met en relief les potentialités, les atouts et les produits touristiques dont regorge le Royaume ainsi que la diversité et la richesse de son patrimoine culturel, a été projeté à cette occasion.

Le programme de ce congrès, qui connaît la participation de plus de 250 journalistes représentant différents supports à travers le monde, prévoit deux grandes excursions, l’une vers les villes impériales et l’autre vers le Grand Sud.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button