ÉLECTIONS DES GOUVERNEURS DU CONSEIL MONDIAL DE L’EAU: LE MAROC EN FORCE ET À L’HONNEUR

Le pari est gagné :Le Maroc renforce sa présence dans les instances internationales. Des questions politiques :Paix, Sécurité, Droits de l’Homme Développement Durable, Immigration…à l’économique en passant par le scientifique et le culturel. C’est au tour de la diplomatie de l’Eau de triompher ; une présence marocaine active et soutenue au sein du Conseil Mondial de l’Eau.

C’est à l’occasion de la 8èmeAssemblée Générale du Conseil Mondial de l’Eau tenue les 30 novembre et 1er décembre 2018 à Marseille que le nouveau Conseil des Gouverneurs a été élu pour un mandat de trois ans de 2019 à 2021.

Le Maroc a obtenu un résultat sans précédent avec la nomination de trois Gouverneurs en les personnes de M. Abdeslam ZIYAD, représentant le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau au Collège 2, M. Abderrahim EL HAFIDI  représentant l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable au Collège 3 et Mme Houria TAZI-SADEQ représentant la Coalition Marocaine pour l’Eau au Collège 4.

Cet exploit, témoigne du soutien de la Communauté internationale aux candidats marocains, ainsi le Maroc s’est positionné à la tête du classement dans les Collèges 2 et 4 et la seconde position dans le Collège 3.

Ces nominations confirment le rôle ô combien important que joue le Royaume du Maroc en tant que pays pionnier dans la Gestion Intégrée des Ressources en Eau, sa vision stratégique dans le domaine de la sécurité hydrique, et son engagement irréversible pour renforcer la coopération sud-sud afin d’apporter des solutions mesurées et partager les expériences avec le Continent africain.

Ces résultats sont également une reconnaissance de la crédibilité dont jouit le Maroc sur le plan international en tant que partenaire engagé pour la cause de l’Eau qui ne cesse d’apporter sa contribution à l’effort mondial en matière de gouvernance et de gestion durable des ressources en Eau dans un contexte de Changements Climatiques avérés.

Ces élections sont aussi une consécration et un hommage rendu à l’expertise marocaine développée dans le domaine de l’Eau et qui est hautement sollicitée et prisée par les partenaires du sud.

M. Loïc Fauchon a été choisi pour présider, durant les trois prochaines années, son “Board des Gouverneurs” nouvellement élu. Mlle Asma EL KASMI, représentante de l’ONEE, a été désignée comme Vice-Présidente.

Le Conseil Mondial de l’Eau (CME) est une plate-forme multilatérale créée en 1996 et rassemble plus de 400 membres issus de plus de 50 pays représentant 5 Collèges dont le Collège 2 où siègent les représentants des gouvernements et des autorités gouvernementales. Les autres collèges sont  Collège 1 : Institutions intergouvernementales, le Collège 3 : Organisations commerciales, le Collège 4 : Organisations de la société civile  et le Collège 5 : les Organisations professionnelles et académiques.

Partenaire historique du CME, le Royaume du Maroc est l’un des membres fondateurs de cette Institution ; il a accueilli en 1997 à Marrakech la 1ère édition du Forum Mondial de l’Eau (FME) et co-organise régulièrement avec le Conseil lors de la cérémonie d’ouverture du FME l’évènement phare qui est le Grand Prix Mondial Hassan II pour l’Eau

Le mandat du Conseil des Gouverneurs pour les trois années à venir est d’inscrire l’Eau sur l’Agenda de l’action, générer un fort engagement politique et débattre des solutions appropriées aux problèmes de l’Eau du XXIe siècle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button