FES: UN INSPECTEUR DE POLICE BRANDIT SON ARME CONTRE UN AGRESSEUR POUR DÉFENDRE UN MEMBRE DE SA FAMILLE

Un inspecteur principal de police dépendant du District de Bendabab, dans l’Arrondissement de sécurité de Fès, a été contraint lundi de brandir son arme sans l’utiliser, afin d’arrêter un homme de 54 ans qui avait agressé un membre de sa famille en utilisant son arme blanche.

Un communiqué de la Direction Générale de la Sureté Nationale a indiqué que le policier était intervenu pour arrêter le suspect dans le District de Bindabab sur la base d’une information indiquant qu’il avait soumis une femme à des agressions physiques à l’aide d’une arme blanche, que par la suite avait résisté violemment et tenté de mettre en danger la vie des Forces de sécurité avec un couteau de grande taille, ce qui a forcé le policier à faire usage de son arme sans l’utiliser, après avoir neutralisé et arrêté le suspect.

Le suspect avait été placé en garde à vue dans le cadre des recherches effectuées sous la supervision du Parquet compétent, tandis que la victime avait été transférée à l’hôpital pour y être soignée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button