L’AFFAIRE DAOUDA-BEN REDOUANE: LE DILEMME

0
415

BABA-Hibapress

Parfois ou même trop souvent, il est presqu’impossible de tout comprendre !Toujours est-il, lorsqu’on essaye de faire tout son possible pour mieux comprendre les faits et aboutissants d’un acte que quelqu’un venait de faire valoir comme étant une action porteuse de bien mauvaises intentions, il est évident qu’on pourrait éviter une version et limiter les conséquences qui pourraient en découler.

En effet, rien que courant de cette semaine, un certain Abderrahim Ben Redouane, se disant  »ex champion » d’athlétisme  puisqu’il ne fut que marathonien, ayant terminé 84° aux JO 1996, 5° en 2000 à Cologne, 6° à Milan,en 02, 11° en 05 à Casablanca pour vétéran, rien que cela puisqu’il a été pro-sélectionné par Aziz Daouda pour débuter sa carrière par le Marathon avant d’entamer les courses techniques et de vitesses ou il n’aurait pas pu y arriver n’ayant peut-être jamais pu réaliser le Minima requis , venait de vouloir se mettre en évidence en lançant au vol une vidéo ou il accuse le Docteur Daouda de harcèlement moral à l’encontre de notre ex championne Ouaziz, celle-là une vraie championne qui mérite tous les éloges !

Ben Redouane aurait pu agir en conséquence avec un esprit critique objectif, loin de toute précipitation ou présomption à des pensées sans but constructif sauf s’il cherche uniquement à vouloir faire éclater une quelconque haine ou hostilité à l’égard, surtout, de Daouda qui a beaucoup donné à notre athlétisme !

Il faut reconnaître que la complexité de la humaine nature ne peut avoir des excuses que dans le cas de raisons extérieurs ,financières, sociales ou psychologiques par lesquelles peut passer par moment un homme qui a perdu jusqu’à sa fortune, sa personnalité ou même son image vis-à-vis de lui-même car Ben Redouane a tout raté dans sa vie et est aujourd’hui porteur de sacs de ciment et son dossier est en traitement auprès de la Fondation Mohammed VI des Champions Sportifs, pour qu’on lui trouve la solution plausible à son cas professionnel comme celui ayant trait à sa santé et ses douleurs dont il souffre profondément.
Bien de grands sportifs ont connu un sort misérable après leur carrière et n’ont jamais haussé leur voix à travers n’importe quel moyens et se contentent toujours de rester dans l’anonymat mais faudra-t-il le faire savoir, la Fondation Mohammed VI des Champions Sportifs , avec Moncef Belkhayat, Daouda et autres, ne lésine point sur les moyens pour venir à l’aide à tous ceux qui méritent d’être suivis pour un quelconque quiproquo!

Aujourd’hui, Ben Redouane a raté sa sortie, du moment qu’il n’aurait pas dû agir ainsi, portant atteinte non seulement à Daouda mais à tout notre Athlétisme dont la renommée est actuellement universelle et ne mérite point que Ben Redouane aille la salir par des propos qui n’ont rien de crédible pour la seule raison qu’ils sont apparu très tard dans le temps et ne ressemblent donc qu’à une sorte de buzz à vouloir entretenir pour une certaine raison bien déterminée que seul l’ex coureur du Marathon sait.

Toutefois, l’environnement actuel ne peut supporter une apparition pareille et cette action menée par Ben Redouane peut échafauder des hypothèses invraisemblables…Faudra-t-il encore être plus enclin à l’équité que ne connaissant rien des faits, pour ne point imaginer du n’importe quoi !

Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

DUBAI/JEUX MONDIAUX SPÉCIAL OLYMPICS : LE MAROC S’OCTROIE SA 2° MÉDAILLE D’OR

La Marocaine Amal Bouazzaoui, âgée de 15 ans, a gagné la course de l’épreuve du 50 m Frees…