Après avoir gravi les 7 sommets, Bouchra Baibanou pense à la relève

0
233

Hibapress

L’alpiniste marocaine Bouchra Baibanou a fait savoir, jeudi à Casablanca, que son futur projet est de préparer la relève et former des femmes et des filles à gravir les monts.

« Mon message à tous et à toutes est de prouver que les rêves peuvent se réaliser. Il suffit d’y croire et d’avoir de la volonté », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse durant laquelle elle a relaté son dernier exploit d’atteindre, le 16 décembre dernier, le plus haut sommet de l’Antarctique à savoir Mt Vinson (4892m).

A travers cette ascension, l’alpiniste marocaine est, en effet, devenue la première personne au Maroc à réaliser le challenge des sept sommets du monde (Seven Summits), qui consiste à gravir le plus haut sommet de chacun des sept continents.

« Je suis tellement fière d’atteindre le sommet de Vinson en Antarctique et de terminer le projet des sept sommets. J’espère inspirer les autres à réaliser leurs rêves. Après 8 ans, j’ai relevé le défi et je suis devenue la première Marocaine à gravir les sept sommets », a poursuivi Mme Baibanou, qui a tenu à remercier sa famille, ses amis, ses sponsors et tous ceux qui l’ont soutenue dans cette entreprise.

A propos de la dernière étape du défi qu’elle s’est lancé, Mme Baibanou, a fait observer qu’elle avait affronté des conditions climatiques « très difficiles » en Antarctique, rappelant qu’elle est partie le 2 décembre à Punta Arénas, la ville la plus australe du Chili et de là elle a pris un autre avion pour atteindre l’Union Glacier en Antarctique puis un autre avion Twin Otter pour arriver au camp de base de Mt Vinson à 2100m.

Lors de cette « aventure exceptionnelle », Bouchra a indiqué avoir fait partie d’une expédition de quatre femmes venues du Maroc, Inde, Canada et Norvège. « L’expédition a duré 3 semaines dans des conditions climatiques défavorables avec des vents violents et un froid extrême », a-t-elle fait remarquer.

Atteindre chacun des sept sommets était un défi pour Mme Baibanou : le Kilimandjaro en Afrique (2011), l’Elbrouz en Europe (2012), l’Aconcagua en Amérique du Sud (2014), le Mont McKinley en Amérique du Nord (2014), Pyramide Carstensz pour l’Océanie (2015), l’Everest en Asie (2017) et le Vinson en Antarctique (2018).

Le Mont Vinson est le point culminant de l’Antarctique. Malgré ses 4.892 mètres d’altitude, le massif n’a été découvert qu’en 1958 au cours d’un survol aérien. C’est aussi l’une des montagnes les moins gravies, seul un millier de personnes s’y étant aventurées à ce jour.

« Je suis ravie d’être de retour au Maroc après avoir levé haut le drapeau du Maroc sur le plus haut sommet de l’Antarctique Mt Vinson. J’encourage les alpinistes marocains amateurs à entreprendre le challenge des 7 sommets. Ces ascensions constituent un sérieux défi sportif, mais aussi une aventure exceptionnelle à travers le monde », a-t-elle dit.

Ingénieur d’État de profession, alpiniste de passion, Bouchra Baibanou, devenue un nom de référence dans le domaine de l’alpinisme et des randonnées, est mère d’une fille.

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

ROMA : LES RÉPERCUSSIONS DE LA DÉMISSION DE FRANCESCO TOTTI

Après trente ans de loyaux services au sein de la Roma, son capitaine emblématique Frances…