AFRIQUE DU SUD: LE DOSSIER DE LA MORT SUSPECTE DE L’EX PATRON DES RENSEIGNEMENTS RWANDAIS DANS UN HÔTEL DE JOHANNESBURG TOUJOURS SANS RÉPONSE DEPUIS 2013

Qui a étranglé le rwandais Patrick Karegeya dans un hôtel de Johannesburg en 2013 ? Cinq ans après, la justice sud-africaine doit tenter de faire la lumière sur ce dossier sensible.

Le 1er janvier 2014, en fin de journée, le corps sans vie de Patrick Karegeya, ex-patron des Renseignements extérieurs rwandais et ancien proche du président Kagame, est retrouvé dans la chambre d’un hôtel du quartier huppé de Sandton.

« Il était allongé sur le lit, le visage méconnaissable tellement il était noir », se rappelle son neveu, David Batenga, le premier à l’avoir identifié.

Dans le coffre de la chambre 905 de l’hôtel Michelangelo, la police découvre également une serviette tachée de sang et une corde. Selon l’autopsie, la mort remonte au 31 décembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button