Une affaire de falsification de diplômes éclate à Settat

Hibapress

Le Tribunal de première instance de Settat a condamné, jeudi dernier, deux individus à 8 mois de prison ferme, pour leur implication dans des affaires de falsification de diplômes universitaires et d’attestations scolaires.

Selon  la presse locale, les deux individus ont été transférés à la prison agricole Aïn Ali Moumen, où ils purgeront leur peine.

Les membres de ce réseau vendaient des attestations et certificats de scolarité, ainsi que des diplômes attribués à l’Université Hassan Ier de Settat. Des appareils électroniques utilisés dans les opérations de falsification avaient été saisis dans le domicile des deux mis en cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button