BILAN DES DROITS DE LA FEMME AU MAROC, EN TUNISIE ET EN ALGÉRIE

L’année 2018 a été marquée par des avancées majeures en matière de Droit des Femmes, et ce grâce à l’engagement continu des défenseurs de l’égalité au Maghreb.

Nous avons vécu un moment historique en juillet avec le lancement du Plan d’Action National de mise en œuvre de la Résolution du Conseil de Sécurité 1325 « Femmes, Paix et Sécurité » en Tunisie, où, quelques mois auparavant, 47% des sièges ont été remportés par des femmes aux élections municipales.

Au Maroc, la Loi 103.13 relative à la lutte contre les violences faites aux femmes a été adoptée, marquant ainsi une nouvelle étape dans la protection des femmes et des filles. En matière de droits fonciers, et après dix années de plaidoyer, les femmes soulaliyates de la région de Kenitra ont obtenu un traitement égalitaire.

En Algérie, une base de données administratives a été lancée pour permettre un suivi régulier et orienter la politique de prévention, de protection et de prise en charge des femmes et des jeunes filles vulnérables, notamment les victimes de violences.

Enfin, les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes et aux filles ont connu une mobilisation sans précédent. Médias, département ministériels, agences des Nations Unies et organisations de la société civile ont adhéré au slogan de cette année #ÉcoutezMoiAussi appelant à la libération de la parole des femmes et des filles qui subissent différentes formes de violences.

Félicitations pour les progrès réalisés et que l’année 2019 nous permette de poursuive cet élan en faveur des droits des femmes et des filles et de l’égalité entre les sexes.

Leila Rhiwi
Représentante du Bureau Multi-pays de l’ONU Femmes pour le Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button