ENFIN! DES TROUVAILLES POUR ARRÉTER LE CANCER

0
0
48

Le cancer continuer d’alimenter le champs des chercheurs qui cherchent encore et toujours les aboutissantes de ses origines et la façon la plus simple pour le contenir.Aussi, cherchant à diagnostiquer le cancer, ses phases initiales, des spécialistes de l’Université de Copenhague se sont aperçus que la présence dans le tissu du côlon du ferment GalNAc-T6 serait liée avec le développement des maladies cancéreuses, indique la revue Journal of Biological Chemistry En poursuivant leurs recherches, les scientifiques ont constaté que ce ferment était absent dans les tissus sains mais, en revanche, présent dans les cellules de la tumeur cancéreuse. Le GalNAc-T6 pourrait ainsi lancer le processus de transformation de cellules saines en cellules cancéreuses par le raccordement des molécules du sucre à certains albumens, ce qui changerait, à son tour, la structure des cellules, suscitant leur agrégation.De son côté, des albumens glyqués commencent à se développer comme cellules cancéreuses.Tant mieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

MARRAKECH: UNE PREMIERE AFRICAINE EN TRANSPLANTATION HEPATIQUE

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech a réalisé, récemment, a…