BOENG- BOMBARDIER: LA GUERRE!

Ca brule de nouveau entre les Compagnies aériennes américaine et canadienne sur la valeur ajoutée de leur Modèles Boeng et Bonbardier, qui disposent davantages jugés inégaux,jusqu’à pousser, en décembre, le ministère américain du Commerce à réagir en estimant que ces appareils Bombardiers de 100 à 150 sièges, bénéficiaient de subventions du gouvernement canadien et qu’ils étaient vendus en dessous de leur prix de fabrication. Il avait alors fixé d’une part des droits devant compenser les subventions publiques (dits « compensateurs ») à 212,39%, et d’autre part un taux anti-dumping à 79,82%.Le fabricant canadien a nié toute évidence compensatoire dans un tel cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button