ANGELINA JOLIE CHEZ LES REFUGIES SYRIENS

Alors que près de 5,5 millions de Syriens sont réfugiés en Jordanie, au Liban, en Turquie et en Iraq, l’Envoyée spéciale de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Angelina Jolie, a déclaré que la paix en Syrie devait être construite sur les droits de l’homme, lors d’une visite dimanche dernier au camp de Za’atari en Jordanie« Il est navrant de retourner en Jordanie et d’être témoin de la détresse et du traumatisme ressentis par les réfugiés syriens alors que la guerre entre dans sa huitième année », a déclaré Mme Jolie.« L’année dernière, la réponse du HCR à la crise syrienne n’était financée qu’à 50%. Et jusqu’à présent, en 2018, elle n’est financée qu’à hauteur de 7% », a-t-elle expliqué, ajoutant qu’il n’y a rien de plus dévastateur pour le personnel du HCR que d’être incapable d’aider la population.
Après sept années de guerre, la plupart des réfugiés syriens ont épuisé toutes leurs économies et la grande majorité vit sous le seuil de pauvreté, avec moins de trois dollars par jour.« Imaginez ce que cela signifierait pour votre famille », a dit Mme Jolie. « Ici, cela signifie que les familles n’ont pas assez de nourriture ; les enfants sont incapables d’obtenir un traitement médical ; les jeunes filles sont vulnérables au mariage précoce ; et beaucoup de Syriens affrontent leur septième hiver sans abri adéquat ».Selon Angelina Jolie, la question fondamentale est « l’absence d’un processus politique et diplomatique crédible – fondé sur les droits de l’homme et le droit international – pour mettre un terme à la violence ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button