COTE D’IVOIRE: UN DÉPUTÉ GIFLE UNE POLICIÈRE ET RISQUE…LA LIBERTÉ .LES CAUSES ET EFFETS

La classe politique dans le monde semble habiter sous le meme enseigne, puisqu’à chaque opportunité on entend des agissements invraisemblables qui émanent de ces personnes qui se considérent comme intouchables et joue gros avec une certaine immunité qu’ils croient les protéger de tout reproche.En Cote D’Ivoire, cette semaine, il est un fait rare qui vient de se produire et dont le héros n’est autre qu’un Député du Parti Démocratique, Yah Touré,qui s’est permis le luxe de …gifler une policière en plein exercice de ses fonctions, dont le tort était à vouloir le sanctionner, après qu’il ait « brulé » un Feu Rouge.Le Député est mis en examen puis mis en détention dans une Maison d’Arret d’Abidjan depuis lundi pour: »violences sur un agent de Police ».Seulement voilà, son procès risque d’etre avorté et pour cause,l’Assemblée Nationale locale s’oppose déjà à ce procès, réclamant « la suspension de la poursuite du Député en application des dispositions de l’Article 92, Alinéa 3 de la Constitution, et de l’Article 45 Alinéa 3 du Règlement de l’Assemblée Nationale », relative à l’immunité parlementaire du Député.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button