Le Maroc classé à la 54èmeposition par le Rapport des Universités Américaines de Yale et de Columbia ayant trait à l’Indice de Performance Environnementale

Sur la base de l’indice de performance environnementale (IPE), le dernier rapport publié en 2018 par les universités américaines de Yale et de Columbia en partenariat avec le Forum Economique Mondial a classé le Maroc à la 54ème position sur une liste de 180 pays en devançant tous les pays de la région MENA à l’exception du Qatar.Ce rapport qui est élaboré tous les deux ans se base sur 22 indicateurs dont l’accès à l’eau potable, l’assainissement, la pollution intérieure, la protection des régions sauvages, l’exploitation forestière, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et les émissions de CO2. Ces indicateurs sont groupés en deux catégories, la première étant l’état général de l’environnement qui évalue les conséquences environnementales pour la santé de l’homme. La deuxième catégorie est la vitalité de l’écosystème qui mesure l’état de l’exploitation des ressources naturelles.Le classement accordé par ces deux universités au Maroc en tant que pays leader en matière de préservation de l’environnement n’est pas le fruit du hasard, mais dû notamment aux efforts louables entrepris par notre pays, durant ces dernières décennies et qui ont été consacrés par l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique volontariste dans le domaine de la préservation de l’environnement et l’instauration du développement durable. Ainsi, après l’adoption de la Loi Cadre portant Charte Nationale de l’Environnement et du Développement Durable, notre pays s’est doté d’une Stratégie Nationale de Développement Durable, qui fixe les grandes orientations et le cadre stratégique au sein duquel les politiques, les plans et les programmes sectoriels doivent être définis dans une perspective de développement durable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button