LES EXIÉLS DU CHAN: PAPY DJILOBODJI ( SÉNÉGAL)

Le CHAN a découvert son vrai visage en nous gratifiant d’un bon football mais aussi en nous présentant de nouvelles stars qui n’avaient, jusque là, pas la moindre chance de se surclasser. Parmi les « exilés » du CHAN, le sénégalais Djilobodji, qui n’a pas oublié son apparition dans ce Championnat aussi important pour la carrière de tout un africain.En tant qu’Africain évoluant alors dans mon pays, j’avais trouvé ce choix très positif  » , se souvient le Sénégalais Papy Djilobodji,. « Pour des sélections comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, par exemple, presque tous les joueurs de l’équipe A jouent en Europe. Le CHAN, c’est une opportunité pour des locaux de disputer un tournoi d’un bon niveau, et donc de se montrer. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button