ALGÉRIE : UN OFFICIER DE POLICE AGRESSE ET ASPERGE DE GAZ LACRYMOGÈNE LE VISAGE D’UN JOURNALISTE D’EL WATAN

0
176

Le reporter-photographe d’El Watan, Souhil Baghdadi,  a été violemment agressé par un officier de police, lors de la marche des étudiants à Alger.

Durant le rassemblement qui s’est tenu à la Grande-Poste d’Alger, un officier s’est approché du photographe et l’a aspergé de gaz lacrymogène.

Touché au visage, le photographe aura le souffle coupé et n’était ce la réaction rapide des étudiants, le geste violent du policier aurait eu des conséquences désastreuse sur la santé du photographe qui souffre d’asthme.

Estimé de ses collègues, Souhil Baghdadi, qui a assuré avec professionnalisme plusieurs couvertures pour El Watan, depuis les années du terrorisme, ne s’explique pas l’attitude de l’officier CRS.

Durant la journée d’hier, les policiers anti-émeute ont usé de violence envers les étudiants qui s’étaient rassemblés au centre d’Alger à l’appel de leurs Coordinations.   

 

Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

MALIENS TERRORISÉS ET MALTRAITÉS EN ALGÉRIE, LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA DIASPORA MALIENNE MONTE AU CRÉNEAU : » L’ALGÉRIE A PROUVÉ QU’ELLE N’EST PAS UN PAYS AMI »

Un point de presse était animé hier dimanche par Mohamed Cherif Haïdara, président du Cons…