BOUTEFLIKA EST MORT, « SELON ABDELAHAD FASSI FIHRI »

Et rebelote: Ca recommence encore une fois de plus sur le thème de Bouteflika, dont on ne se rappelle qu’en cas d’annonce de son décès ou son transfert pour une clinique en Suisse.Cette fois de plus, la nouvelle de sa mort intervient à un moment crucial dans les relations entre les deux pays et dans un moment ou l’Afrique bouge dans le bon sens en collaboration étroite avec le Maroc Dynamique, tout en mettant en berne la traversée du désert de l’Algérie ,qui continue toujours de se morfondre dans le chaos politique.Aujourd’hui, les algériens se sont réveillés sur une déclaration  qui les a remise dans le doute absolu:« On m’informe maintenant que Bouteflika, le Président de l’Algérie, est mort », « Attention, Abdelaziz Bouteflika est mort ! ». Ces deux messages d’alerte ont été lancés sur le compte Tweeter du ministre marocain de l’Habitat, Abdelahad Fassi-Fihri. Pour le site Algériepatriote, « que le compte en question soit vrai ou un fake, le fait est là : les Marocains reviennent à la charge et distillent des rumeurs malveillantes pour provoquer des remous en Algérie ».Le site algérien ne s’arrête pas là, indiquant « que la diffusion de cette fausse information sur les réseaux sociaux a suscité des réactions en Algérie, les internautes s’interrogeant sur sa véracité. L’opinion publique algérienne étant méfiante quant à la communication officielle, les fausses informations qui pullulent sur la Toile ont tendance à semer le doute chez une partie des citoyens accrocs à internet et vulnérables à la manipulation ».Algériepatriote qui se pose la question de savoir si « les services marocains sont derrière cet énième canular ou si c’est le fait d’amateurs de mauvaises blagues ». Certifiant que « l’impression de dégel laissée par l’accolade entre les ministres des Affaires étrangères algérien et marocain lors du Dialogue 5+5 qui s’est tenu à Alger récemment n’a pas convaincu grand monde », le site poursuit insistant que « la crise entre les deux pays est profonde et n’est pas près d’être transcendée, le Makhzen étant peu enclin au bon voisinage et à la construction d’une unité maghrébine sincère, forte et pérenne ».Et de conclure qu’il serait tout de même « étrange que le supposé décès du Président Bouteflika soit annoncé par un ministre de l’Habitat marocain »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button