VOICI CE QUE DIT LA LOI ESPAGNOLE SUR UN ITALIEN QUI A VIOLÉ UNE BRITANNIQUE SUR UN CROISIÈRE. INCROYABLE ET BIZARRE

0
82

Une nouvelle affaires de mœurs vient d’éclater, tout en faisant parler d’elle ayant mis en évidence un nouveau cas de justice qui dénote une loi espagnole très curieuse en Espagne ou un Tribunal de Valence n’a pas pu statuer sur le cas d’un italien qui aurait violé une jeune fille britannique sur un croisière.

La justice espagnole s’est reconnue incompétente dans l’affaire d’un jeune Italien accusé d’avoir violé une Britannique de 17 ans sur un bateau de croisière qui naviguait dans les eaux internationales, rapporte le journal Levante-EMV.

Les faits se sont déroulés sur un navire battant pavillon panaméen alors qu’il se trouvait à mi-chemin entre l’Ile de Majorque et Valence.

Suite au témoignage de la victime, l’agresseur présumé a été arrêté avant d’être déféré devant le Tribunal de Valence.

Cependant, suite à une modification de la loi espagnole en 2009, les crimes internationaux ne peuvent être jugés que si la victime ou le suspect réside en Espagne. Le juge chargé du dossier n’a alors eu d’autre choix que de libérer l’Italien, écrit le journal.

D’après les médias locaux, le juge appelle désormais les autorités britanniques, italiennes et panaméennes à se saisir du cas.

Le certificat médical et les vêtements de la victime sont conservés à l’Institut de médecine légale de Valence.

Donc, si un autre pays décide de rouvrir l’affaire, les enquêteurs seront en mesure de comparer les échantillons ADN à celui du suspect.

Charger plus dans International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

Deux frères kamikazes à l’origine des attentats au Sri Lanka

Hibapress Deux frères sri-lankais parmi les kamikazes d’un groupe islamiste radical …