ONU-UNE AFRICAINE PRESIDENTE DE LA CEA

L’ONU se renforce par la présence féminine et de surcroit, Africaine.C’est pourquoi António Guterres ne donnera sans doute jamais les raisons pour lesquelles il a jeté son dévolu sur elle, alors que 77 candidats étaient en lice pour le poste. Toujours est-il que c’est Vera Songwe que le Secrétaire Général de l’ONU a choisie pour diriger la Commission Economique pour l’Afrique (CEA). Première femme à accéder à cette prestigieuse fonction, cette Camerounaise acquiert aussi le rang de secrétaire général adjoint des Nations unies.À 48 ans, elle rejoint le gratin des économistes camerounais désormais en vue à l’international, à l’instar de Célestin Monga, Hippolyte Fofack et Albert Zeufack, économistes en chef respectivement à la BAD, à Afreximbank et au département Afrique de la Banque mondiale. Un choix judicieux de Gueterres? Peut-être…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button