TANGER : DES FILLES ET DES PSYCHOTROPES À LA GARE ROUTIÈRE

Le service Préfectoral de la Police Judiciaire de Tanger, sur la base d’informations précises fournies par les services de la DGST, a procédé hier lundi au soir, à l’arrestation de deux filles pour leur implication présumée dans une affaire de possession et trafic de drogues et de psychotropes.

Les deux filles ont été arrêtées à la gare routière de Tanger lorsqu’elles s’apprêtaient à quitter la ville à bord d’un autocar à destination de Casablanca, indique dans un communiqué la DGSN, notant que l’opération de fouille a permis la saisie de 10.000 comprimés d’ecstasy, ainsi que d’une somme d’argent et de téléphones portables.

Les mises en causes ont été placées en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du Parquet compétent, alors que les investigations se poursuivent afin de déterminer l’origine des comprimés psychotropes et d’arrêter tous les individus impliqués dans cette affaire, conclut la même source.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button