Le Musée de Maroc Telecom célèbre la Journée internationale des musées

0
381

Hibapress

Le Conseil International des Musées (ICOM) a choisi cette année le Musée de Maroc Telecom pour célébrer la Journée Internationale des Musées (18 mai).

A cette occasion, le Musée de Maroc Telecom organise ce vendredi 17 mai, en présence du Directeur général de l’ICOM, Dr Peter Keller, une journée portes ouvertes pour le grand public. Au programme : des cycles de visites guidées et des ateliers de peinture et de coloriage pour le jeune public.

L’objectif de cette manifestation est la présentation de la riche collection du Musée de Maroc Telecom qui retrace l’évolution technologique et institutionnelle des télécommunications au Maroc avec des anciens équipements opérationnels que les visiteurs peuvent tester au musée.

Musée de Maroc Telecom

Pour rappel, le Musée de Maroc Telecom est membre du Conseil International des Musées (ICOM) depuis 2002 et préside le Comité International des Musées des Sciences et Techniques (CIMUSET).

Premier musée technique au Maroc, le Musée de Maroc Telecom a été inauguré le 24 septembre 2001. Il raconte plus de 200 années d’histoire des télécommunications en général et du Maroc en particulier, depuis le premier télégraphe aérien en 1793 jusqu’à nos jours.

Le musée est accessible aux personnes à mobilité réduite et met gracieusement des audio-vidéo guides à la disposition des non-voyants et les sourds et muets pour effectuer des visites en toute autonomie.

Le musée se distingue par le mode de présentation des éléments de sa collection qui répond avant tout à un but didactique. Il a été conçu pour être un vrai lieu d’apprentissage. La plupart des appareils et équipements exposés fonctionnent, même les plus anciens. Les visiteurs peuvent les tester avec l’aide des experts du musée et, au choix, actionner une manivelle, décrocher un téléphone ou consulter les audio-vidéo guides en vue d’effectuer une visite virtuelle.

Musée de Maroc Telecom

L’organisation spatiale et thématique de la collection du Musée de Maroc Telecom se présente comme suit :

– L’espace des précurseurs est dédié aux anciens moyens de communication et à l’avènement du télégraphe électrique.

– L’espace de l’invention du téléphone comprend une réplique fidèle du premier téléphone d’Alexander Graham Bell inventé en 1876 ainsi qu’une documentation sur la première ligne téléphonique installée au Maroc en 1883.

– L’espace des technologies de commutation téléphonique regroupe les principaux commutateurs téléphoniques qui étaient utilisés dans le réseau marocain, à savoir les commutateurs manuels, les commutateurs automatiques (R6, Rotary et Penta Conta), ainsi que les commutateurs numériques.

– L’espace des systèmes de transmission terrestre et sous-marine rassemble les différentes générations de câbles télégraphiques et téléphoniques avec une riche collection d’outils et d’appareils de test et de mesure.

– L’espace de la téléphonie publique présente une collection des anciens taxiphones, des terminaux de la première génération de téléphones mobiles (NMT) ainsi que des téléphones mobiles GSM et des téléphones par satellites.

– L’espace du Télex et de l’Internet expose des anciens appareils relatifs à ces deux services qui furent introduits au Maroc respectivement en 1950 et 1995.

– L’espace institutionnel rassemble une documentation textuelle relative à l’évolution institutionnelle des télécommunications au Maroc depuis la première institution de la Poste du Makhzen en 1892 jusqu’à nos jours. Cette section est aussi en partie consacrée à la radiodiffusion qui a vu le jour au Maroc en 1928.

– L’espace showroom innovation met en scène les nouveaux produits et services des télécommunications offerts par Maroc Telecom à travers une présentation scénographique et audiovisuelle.

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

BENI MELLAL Le Conseil provincial a récemment tenu sa session ordinaire de juin 2019.

SAID FRIX Récemment, le Conseil provincial a tenu sa session ordinaire de juin 2019 en pré…