LA GUERRE DÉCLARÉE DE TRUMP SUR HUAWEI /LE PATRON DE HUAWEI RÉPLIQUE : » LES AMÉRICAINS NE POURRONT PAS NOUS RATTRAPER MÊME EN 3 ANS »

0
254

Le patron de Huawei vient d’avertir, mardi dernier, les Etats-Unis qu’ils « sous-estimaient » son Entreprise, au moment ou le président américain Donald Trump fait tout depuis plusieurs mois pour bloquer les ambitions internationales du géant chinois des Télécoms.

Ren Zhengfei s’exprimait près d’une semaine après que Washington ait décidé d’interdire aux Groupes américains de commercer dans les Télécommunications avec les Sociétés étrangères jugées « à risque » pour la Sécurité nationale — dont Huawei.

Dans un contexte de guerre commerciale et de rivalité technologique entre Pékin et Washington, le numéro deux mondial des smartphones et leader de la 5G (cinquième génération de technologie mobile) est dans le collimateur de l’administration Trump depuis 2018.

En matière de technologie 5G, « ce n’est pas en deux-trois ans que les autres Entreprises pourront rattraper Huawei », a promis Ren Zhengfei en référence aux Groupes américains et européens.

Depuis le placement de Huawei sur la liste noire par Donald Trump, le géant informatique Google — dont le système Android équipe l’immense majorité des smartphones dans le monde — a annoncé qu’il allait devoir couper les ponts avec le Groupe chinois.

Ce dernier pourrait ainsi ne plus pouvoir accéder à certains services d’Android et à ses applications Gmail ou Google Maps.

 

 

 

 

Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

ROBERT FORD, EX AMBASSADEUR AMÉRICAIN EN ALGÉRIE, SE PENCHE SÉRIEUSEMENT SUR LA SITUATION POLITIQUE EN ALGÉRIE : SES REMARQUES SUR GAID SALAH ET LE HIRAK, SES SUGGESTIONS ET SES RÉFLEXIONS FUTURISTES POUR CE PAYS

AGENCES Robert Ford, ancien ambassadeur US en Algérie , dans les années 90 et parfait conn…