AKHENNOUCH RÉVÈLE QUE LES MAROCAINS VONT SE SATISFAIRE EN BLÉ TENDRE 

Présenté par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, un texte portant sur la modification de la quotité de droit d’importation applicable au blé tendre et ses dérivés adopté par le Projet de Decret n° 2.19.418 lors du Conseil de gouvernement hier jeudi, prévoit l’augmentation de 30% à 135% des Droits de Douane applicables actuellement au blé tendre, à compter du 1er juin 2019

Cette augmentation intervient dans un contexte de baisse relative des prix de cette céréale sur le Marché mondial

Cette mesure encouragera la commercialisation de la production locale et l’approvisionnement normal du Marché intérieur en blé tendre.

Le stock national de blé disponible jusqu’à mi-avril 2019 s’élevait à 17,7 millions de quintaux, ce qui correspond à environ 4,5 mois des besoins des Minoteries industrielles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button