L’ARBITRE ÉGYPTIEN GREICHA DE WAC/EST SUSPENDU…ET APRÈS ? RÉFLEXIONS ET CONCLUSIONS

BABA-Hibapress

La suspension ! Rien que la suspension qui a sanctionnée l’arbitre égyptien Jihad Greicha qui avait officié cette semaine la finale « aller » de la LDC d’Afrique entre le WAC et l’EST au Complexe Prince Moulay Abdallah

La suspension pour six mois à l’encontre de cet arbitre qui avait lourdement lésé le WAC et qui n’avait jamais donné raison à nos représentants bien que la VAR était claire dans ses séquences qui devaient etre validées au profit du WAC mais l’arbitre égyptien avait vu autrement

La suspension venait de sommer Greicha et après ? Il faut dire que finalement les tunisiens avaient gagné cette première paire de manche comme ils l’avaient fait la précédente LDC d’Afrique 2018 face au Primeiro Agosto d’Angola en ½ Finale grâce aux faveurs de l’arbitre zambien Sikazwé qui avait ouvertement favorisé l‘Espérance et enlever un but valable aux angolais, ce qui avait alors permis aux tunisiens de se qualifier à la finale

Ce même Sikazwé qui fut suspendu six mois et qui est revenu très fort après pour la finale « aller » pour RS Berkane/Zamalek

La suspension est-elle la vraie solution ? Non ! L’arbitre peut toucher un réel pactole qui puisse valoir l’équivalent en devises le nombre de mois de suspension qui allait lui être appliquée et encore ? Il est toujours le gagnant et le WAC le plus grand perdant tant qu’on ne lui a pas permis de lui remettre son résultat acquis sur le terrain en lui accordant le but refusé, laissons de coté le penalty refusé !

Le WAC devait chercher à combattre auprès de la CAF pour récupérer son but refusé et lui rendre ainsi justice en lui confirmant le résultat de 2-1 au lieu de 1-1 ! C’est ça ce qui s’appelle rendre justice autrement, tout n’est que balivernes et pur bavardage et d’aller ( le WAC) : » Y kobb l’ma bared mglassi 3la Karcho »

En attendant une finale « retour » qui ne peut être facile pour le WAC et dont la guerre des nerfs a déjà commencé par les tunisiens qui accusent déjà l’arbitre de la rencontre Gassama d’être toujours penché en faveur des Marocains sur tous les plans et leur public de menacer les supporters du WAC de « massacre » à leur venue en Tunisie

Est-ce cela le Football ? Excusez de peu et c’est pourquoi on peut pleurer celui d’antan des années 50,60,70,80 et 90…Nostalgie quand tu nous tiens !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button