TANGER : UN INDIEN ET LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS

0
84

Le service Préfectoral de la Police Judiciaire de Tanger a arrêté, samedi dernier, un ressortissant indien résidant de manière illégale au Maroc, soupçonné d’avoir servi d’intermédiaire dans l’organisation d’opérations de migration clandestine et de la traite des êtres humains.

Le suspect, recherché au niveau national pour ces mêmes actes criminels, a été appréhendé dans un appartement qu’il loue à Tanger où il faisait abriter 16 candidats à la migration illégale issus du Sri Lanka, de l’Inde et du Pakistan et qui, selon l’enquête menée dans le cadre de cette affaire, ont donné au suspect des sommes variant entre 1.000 et 7.000 dollars pour les faire transiter vers l’Europe, indique la DGSN dans un communiqué.

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du Parquet compétent en vue de déterminer les ramifications et les liens internationaux de ce réseau criminel, ajoute la même source, notant que les candidats appréhendés ont été soumis à l’enquête judiciaire pour définir les chemins qu’ils ont empruntés et les circonstances dans lesquelles ils ont accédé au territoire national.

 

Charger plus dans International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

POLOGNE : COMME LE JEU VIDÉO « GRAND THEFT AUTO », UN HOMME IVRE CONDUIT UN CHAR AU CENTRE VILLE. CONSÉQUENCES

AGENCES La police polonaise a répondu à un appel étrange, avant hier 13 juin en fin de soi…