MARRAKECH ABRITE LA 5° ÉDITION DU CONGRÈS PANAFRICAIN DE LA PROFESSION COMPTABLE AVEC PLUS DE 1100 PARTICIPANTS DE RENOMMÉE MONDIALE ET 110 INTERVENANTS. LA DATE

0
318

Plus que 7 jours nous séparent de l’ACOA 2019, la 5ème Edition du Congrès Panafricain de la Profession Comptable, placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Marrakech, capitale touristique du Maroc, abritera donc du 19 au 21 juin l’ACOA 2019. Cet événement d’envergure internationale est organisé  par  l’Ordre des Experts-Comptables du Maroc, en collaboration avec la Fédération Panafricaine des Professionnels de la Comptabilité (PAFA), sous le thème «Pour un secteur public performant en Afrique».

Organisé pour la première fois au Maroc, l’inauguration officielle de la 5ème édition de l’ACOA aura lieu en présence du Chef du gouvernement marocain, M. Saad Eddine El Othmani, au Palais des Congrès de Marrakech.

Plus de 1100 participants de différents bords sont attendus à cette rencontre inédite dont 110 intervenants de renommée internationale qui vont se relayer 3 jours durant pour décortiquer les 3 axes du congrès sur les plateaux des 10 plénières et 3 sessions (21 thématiques) qui vont animer les travaux du Congrès.

Seront également présents à l’ACOA 2019, un parterre de grandes personnalités tel que le Ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, le Ministre de la Justice Mohamed Aujjar, le Président de l’Ordre des Experts-Comptables du Maroc Issam EL Maguiri, le Président de la PAFA Koos du Toit, le Président de l’IFAC (Fédération Internationale des Comptables) In Ki Joo, l’An- cien Directeur Général du FMI Dominique Strauss Khan, le Directeur par intérim en charge de la programmation, la budgétisation, les finances et la comptabilité de la Commission de l’Union Africaine Biodun Adeyemo, le CEO de l’Association des Experts-Comptables Agréés du Royaume-Uni Helen Brand, la Présidente du Réseau des femmes parlementaires de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest Hon. Filomena de Fatima Ribeiro Vieira Martins, le Secrétaire Permanent de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) Dorothé C. SOSSA, le Directeur de la DEPP (Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation) Abderrahmane Semmar, le Spécialiste Principal de la Gouvernance, Groupe Banque Mondiale, Secrétaire de l’Africa Integrated Reporting Council (AIRC), Membre du conseil de l’International Integra David Kenani Maraga, le Trésorier  Général  du Maroc Noureddine Bensouda, le Secrétaire du gouvernement de Lesotho Moahloli Mphaka, la Présidente de la Fédération Internationale des Experts-Comptables et commissaires aux comptes Francophones (FIDEF) Fatoumata Cisse Sidibe ,le Fondateur et président du projet de la Renaissance Africaine de l’Afrique du Sud Edward Mitole, l’Ancien Premier ministre du Mali Moussa Mara, la Parlementaire, membre de l’Assemblée nationale du Kenya Gladys Boss Shollei, la Présidente du Conseil National des Droits de l’Homme au Maroc Amina Bouayach et bien d’autres personnalités de renoms venant de plusieurs pays (programme complet).

ACOA 2019, la performance du secteur public

 ACOA 2019, c’est le rassemblement de plus 45 pays (Côte d’Ivoire, South Africa, Mozambique, Nigéria, Tanzanie, Tunisie, France, Albanie, Belgique, Canada, Congo Brazzaville, USA …), 10 organisations internationales et 55 organisations professionnelles, pour décortiquer les performances du secteur lic en termes d’efficacité, d’efficience et d’économie. Les congressistes parleront des voies et moyens pour «stimuler la performance du secteur public en Afrique».

La profession comptable a un rôle significatif à jouer dans les composantes critiques de la gestion des finances publiques : budgétisation, comptabilité, contrôle interne, reporting financier, audit financier… Elle est également outillée pour apporter sa contribution aux trois composantes du secteur public : État, Collectivités territoriales et EEP. Au vu de l’expérience des pays avancés, la profession comptable contribue également à améliorer la performance du secteur public et privé dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la recherche et du développement,….etc.

Les intervenants partageront donc leurs idées et débattront de l’avenir de l’Afrique et du rôle que doit jouer la profession comptable pour concrétiser la vision de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine : une Afrique intégrée, prospère et en paix, animée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale». A l’issue des échanges de ces trois jours, un livre blanc  sera  édité  avec  les  recommandations  des  congressistes.

Pour rappel, les 4 premières éditions de l’ACOA se sont déroulées respectivement au Kenya, au Ghana, à l’Ile Maurice, en Ouganda et ont connu un franc succès avec la présence de plus de 1000 participants venant de différentes régions du monde, d’Afrique, d’Amérique, d’Asie, et d’Europe. La manifestation de juin 2019 connaîtra la participation des décideurs, des chefs d’États, des représentants du Haut Patronage Royal, des économistes, des professionnels de la finance, des investisseurs, des entrepreneurs, des représentants d’entreprises privées, des régulateurs et de fortes délégations d’institutions publiques.

Du beau monde en perspective et une thématique d’actualité pour la 5ème édition de l’ACOA 2019 !

 

 

Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

Nuitées touristiques à Agadir : Les nationaux en tête du classement

Hibapress Les touristes marocains arrivés à Agadir en provenance des différentes villes du…