ALGÉRIE/SELON EL WATAN : 13 MANIFESTANTS ARRÊTÉS POUR PORT DU DRAPEAU AMAZIGH, INCARCÉRÉS AVEC DES CRIMINELS, POUR »ATTEINTE À L’INTÉGRITÉ DU TERRITOIRE »

Le Juge d’Instruction près le Tribunal de Sidi M’Hamed à Alger a placé hier dimanche 13 manifestants, arrêtés vendredi pour port du drapeau amazigh, sous mandat de dépôt, a appris El Watan auprès de Me Noureddine Benissad.

Quatre autres manifestants, arrêtés pour le même motif, ont été également placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Bab El Oued, a ajouté Me Benissad.

De son côté, l’avocate Aouicha Bekhti a indiqué dans une déclaration à Elwatan.com, que tous les manifestants arrêtés pour avoir brandi le drapeau Amazigh ont été placés sous mandats de dépôt et envoyés à la prison d’El Harrach. Me Bekhti a expliqué que les jeunes manifestants sont poursuivis pour « atteinte à l’intégrité du territoire », sur la base de l’article 79 du code pénal.

Me Bekhti a annoncé que le collectif d’avocats chargé de la défense des manifestants fera appel de cette décision à partir d’aujourd’hui lundi.

Ainsi, après avoir subi la violence injustifiée des forces de sécurité, les jeunes manifestants arrêtés vendredi dernier à Alger pour port du drapeau amazigh, seront incarcérés dans un lieu réservé, théoriquement, aux délinquants et aux criminels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button