Monsieur Abdelkader AMARA, en visite officielle aux États-Unis du 24 au 29 juin 2019 :distribution, stockage, énergie hydroélectrique,génie de l’Armée de terre, surveillance sismique…

0
1,528

La visite de travail de Monsieur le Ministre Amara s’inscrit dans le cadre du développement de la coopération entre le Royaume du Maroc et les États-Unis d’Amérique dans le domaine de l’Eau à savoir la réalisation, la gestion et l’exploitation des infrastructures de stockage et également de transport d’eau sur de longues distances ainsi que du suivi et la surveillance de l’évolution des ressources en eau et des données liées à l’Eau.

Monsieur le Ministre sera accompagné d’une Délégation composée du Directeur Général de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable, des Directeurs Centraux et de hauts responsables du Ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau.

M.Amara rencontrera des responsables Gouvernementaux américains de haut niveau dans diverses Administrations et Agences et effectuera des visites de terrain à différents ouvrages et infrastructures hydrauliques.

Monsieur le Ministre entamera sa visite par un segment officiel à Washington où il s’entretiendra avec M. Wilbur ROSS, le Secrétaire d’Etat Américain au Commerce en présence de Chrifa Lalla Joumala, Ambassadeur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux États-Unis d’Amérique.

M.Amara aura également une rencontre avec Dr. Timothy R. PETTY, Secrétaire d’Etat Américain Adjoint à l’Intérieur, chargé de l’Eau et des Sciences et ce en présence de Mme Brenda BURMAN, Commissaire de l’USBR (United States Bureau of Reclamation), organisme fédéral relevant du Département de l’Intérieur et responsable de la gestion des Ressources en Eau, en particulier en ce qui concerne la supervision et l’exploitation des projets de transfert, de distribution et de stockage d’eau construits par ledit organisme dans l’Ouest des États-Unis à des fins d’irrigation, d’approvisionnement en eau et de production d’énergie hydroélectrique.

Assistera également à cette rencontre, le Dr. Jim Reilly, Directeur de l’Institut des Études Géologiques des États-Unis (USGS : United States Geological Survey), organisme gouvernemental américain relevant également du Département de l’Intérieur, et se consacrant aux Sciences de la Terre, notamment la surveillance sismique sur le territoire Américain et à travers le monde. Lors de cet entretien, les discussions porteront sur la gestion, l’exploitation et la maintenance des infrastructures hydrauliques.

D’autres réunions centrées sur la problématique de l’Eau sont aussi prévues avec des Hauts Responsables de l’Administration Nationale de l’Aéronautique et de l’Espace (NASA : National Aeronautics and Space Administration), du Corps du Génie de l’Armée de Terre des États-Unis (US Army Corps of Engineers) et de l’Agence des États-Unis pour le Développement International  (USAID : US Agency for International Development).

A l’issue de ces rencontres, Monsieur le Ministre se rendra à Phoenix pour visiter le Central Arizona Project, important ouvrage hydraulique qui permet le transfert d’eau du Bassin du Colorado vers le Centre et le Sud de l’État d’Arizona.

M.Amara visitera ensuite le Barrage Hoover, pièce maitresse du Central Arizona Project, et s’entretiendra avec les hauts responsables de cet ouvrage d’eau qui permet la régularisation des eaux de la rivière du Colorado, la production de l’énergie hydroélectrique, l’irrigation des terres agricoles et l’approvisionnement en Eau potable.

Enfin, Monsieur le Ministre visitera dans la Côte Sud de la Californie des projets de dessalement de l’eau de mer, de déminéralisation des eaux saumâtres et de réutilisation des eaux usées.

Par ces visites, le Ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau mettra en avant les possibilités de coopération, notamment à caractère technique, avec les institutions rencontrées.

 

Charger plus dans Technologies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

LE SURPRENANT RWANDA DE PAUL KAGAME DEVIENT LE PREMIER PAYS EN AFRIQUE QUI FABRIQUE SES PROPRES SMARTPHONES. LES DONNÉES

HIBAPRESS Le Rwanda du président Paul Kagame n’en fini point d’étonner par son ouverture p…