BENI MELLAL Coworking- Entrepreneuriat : un espace dédié au renforcement de l’esprit entrepreneurial.

0
284

SAID FRIX

Dans le cadre d’un partenariat quadripartite USMS , EST de Beni Mellal , APEFE Wallonie Bruxelles et ANAPEC , il a été procédé, Mardi 2 juillet 2019, à l’inauguration officielle de l’Espace Coworking-entrepreneuriat mis en place à l’Ecole supérieure de Technologie de Beni Mellal.
Dans une déclaration, M Nabil Hmina président de l’Université Sultan Moulay Slimane a mis l’accent , d’abord, sur le caractère primordial de cette initiative louable « Nous sommes , aujourd’hui à EST pour lancer la mise en place du premier Coworking- Entrepreneuriat qui permettra de renforcer l’esprit entrepreneurial à USMS. C’est une belle initiative que nous saluons et encourageons très vivement d’abord parce qu’elle s’inscrit dans le cadre du projet
du développement que nous préconisons pour USMS. Mais aussi, c’est un projet qui s’inscrit dans le cadre des projets lancés par le Ministère de tutelle et particulièrement pour le projet ‘ L’Etudiant entrepreneur. »
M Nabil Hmina a également mis en exergue les objectifs que s’assigne ce projet et d’ajouter que « Nous sommes convaincus que c’est un projet qui va permettre de booster l’esprit entrepreneurial chez les étudiants de notre université et surtout booster l’innovation dans un esprit de mettre plus tard , des incubateurs au sein de notre université pour encourager tous les projets innovants proposés à notre université. »
M le président de l’Université SMS a également fait savoir que ce projet ambitionne de créer un espace où les étudiants peuvent innover et proposer des projets dans le cadre de l’entrepreneuriat dans la mesure où il s’agit d’un projet qui associe le monde socio-économique. « Nous voudrions avoir un étudiant avec un esprit entrepreneurial qui lui permettra dans le cadre d’idées innovantes, de créer sa propre entreprise.. » a-t-il souligné.
Prenant la parole à cette occasion, M Benoît Stievenart, Administrateur du programme APEFE au Maroc, a déclaré que « Il s’agit d’un programme de soutien à l’entrepreneuriat féminin et qui est financé par la Coopération au développement belge. Dans le cadre de ce programme, nous avons à débuter une action spécifique ici à Beni Mellal , qui est la création d’un Coworking- Entrepreneuriat qui va permettre à des étudiants de pouvoir créer leurs
entreprises. C’est un espace dans lequel il y aura des activités de sensibilisation, d’accompagnement à la pré-création, à la création d’entreprises et à leur fiabilité. »
Et de poursuivre « C’est pourquoi nous avons choisi un espace dans l’université SMS qui va connaitre une augmentation importante pour devenir le deuxième pôle universitaire du Maroc. C’est une action stratégique pour nous car il y a du potentiel très important au niveau de l’université. Qui plus est, il y a une réelle volonté au niveau de la présidence et de EST de créer cet espace pour permettre aux étudiants de créer leurs entreprises. »

En mettant l’accent sur l’ouverture de l’université sur l’esprit entrepreneurial, M Benoît a fait savoir que « Le monde universitaire s’ouvre à tout ce qui est entrepreneuriat et à la création d’entreprises. Ainsi, notre souhait est de mettre une adéquation entre le monde du travail et celui des études. Cet espace est un carrefour où se rencontrent les besoins et l’offre. Nous encourageons aussi les femmes à développer leurs entreprises … »
Au terme de son intervention, M L’Administrateur du programme a fait savoir que « A partir du mois de septembre, nous aurons un programme de soutien d’entrepreneuriat pour les jeunes de 18 à 35 ans. Nous avons choisi quatre régions au Maroc. Beni Mellal Khénifra est l’une des régions focus qui a été choisie pour démarrer ce projet. Nous pensons que tous les éléments sont réunis avec cet espace de Coworking- Entrepreneuriat pour pouvoir réussir le
pari ambitieux que nous nous sommes donnée, c’est-à-dire de créer un certain nombre d’entreprises réelles pour les jeunes… »
Par ailleurs, M le Directeur régional de ANAPEC, de la région de Beni Mellal Khénifra a souligné que l’objectif est de procéder à l’amélioration de l’employabilité des lauréats dans la mesure où la création d’entreprises est la panacée de la création de l’emploi et d’ajouter «  L’initiative introduite par NAPEC est un chantier sur lequel nous sommes très favorables.
Qui plus est, à la Région de Beni Mellal Khénifra, le tissu de l’emploi a grand besoin d’une nouvelle génération d’entrepreneurs capables d’intégrer une nouvelle dimension au niveau du développement des compétences.. »
Deux conventions de partenariat ont été signées à cette occasion. La première l’a été entre APEFE Wallonie Bruxelles, USMS, EST de Beni Mellal et ANAPEC. Elle s’assigne pour objectif de créer des incubateurs d’entreprises, d’assurer l’accompagnement à la création et au développement des entreprises, la valorisation des projets de recherche, le réseautage d’affaires/ Mentorat…La deuxième convention a été signée entre APEFE Wallonie Bruxelles
et l’Association Azilal pour le développement , l’environnement et la communication. Elle s’assigne pour objectif l’accompagnement des femmes porteuses de projets , la formation , l’accompagnement et le développement de AGR.
APEFE Wallonie Bruxelles, en partenariat avec la FST de Beni Mellal a organisé dans le cadre de l’entrepreneuriat universitaire, le premier Hackathon Doctorants- Entreprises, le Challenge d’innovation de Février 2019 au 19 juin 2019 à la FST de Beni Mellal. Ce Hackathon porte essentiellement sur le vocabulaire de l’innovation entrepreneuriat ainsi que sur les idées de création d’entreprises numériques que les participants auraient à soumettre. Cette année, 15 équipes ont participé au concours avec un total de 60 étudiants
et étudiantes qui ont bénéficié de 5 sessions/boot-camp de formation et d’accompagnement
thématiques. L’équipe gagnante est let's work (c’est une plateforme virtuelle spécialisée
dans les métiers d’accompagnement entrepreneurial et insertion professionnelle)

 

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

LE MOUVEMENT DES INFIRMIERS ET TECHNICIENS DE SANTÉ SIGNE ET PERSISTE. DES GRÈVES EN VUE

Le Mouvement des infirmiers et techniciens de Santé n’a pas encore digéré que ses revendic…