ZLECA : M. BOURITA S’INTERPOSE AU polisario ET EXPLIQUE L’ABERRATION A L’UA. QUELLE DOUANE POUR LE polisario ?

0
180

Bourita, qui représente SM le Roi Mohammed VI au Sommet de Niamey, n’a pas laissé passer l’occasion pour apporter un éclairage bien précis à la situation qui prévaut après l’adhésion du Maroc à la ZLECA et qui a fait couler pas mal d’encre de la part de ceux qui veulent épingler le Royaume et qui battent les gouals et les tambours pour le polisario

Aussi, M. Bourita ne s’était pas fait attendre pour réagir avec plus de fermeté dans un sujet qui ne peut être laisser pour compte :”Le Maroc a adhéré de manière forte à l’exercice d’établissement de la ZLECA (Zone Libre Echange Continentale Africaine) mais sa signature et sa ratification de cet Accord ne sauraient être interprétées comme une reconnaissance d’une situation, d’un fait ou d’une entité qui ne reconnait pas et qui menace son Intégrité Territoriale et son Unité Nationale”. Le Maroc agit selon une doctrine et des principes clairs lorsqu’il s’agit de faire la différence entre l’appartenance à une organisation et la reconnaissance des entités qui pourraient en faire partie mais que le Maroc ne reconnait pas”.

D’autre part, M. Bourita signe et persiste en s’interrogeant comment une entité qui n’a pas de territoire pourrait appartenir à une zone de libre-échange ? Si cette entité va faire du commerce à partir de Tindouf ça va être du commerce interne dans un autre pays de l’Union Africaine qui est l’Algérie et avec quelle monnaie cette entité va-t-elle le faire ? Si ce commerce aura lieu, c’est avec la monnaie algérienne”.

Aussi, s’est exclamé le ministre, “si les marchandises doivent passer par une douane, ça sera celle de l’Algérie, donc c’est ça l’aberration que le Maroc a tenu à soulever”.

Selon M. Bourita, cet état de fait est d’autant plus “aberrant” que la pierre angulaire de la ZLECA sont les Communautés Economiques Régionales.

“Cherchez parmi les membres de l’Union Africaine qui est l’entité qui n’appartient à aucune communauté économique régionale et vous allez comprendre l’aberration”, a conclu M. Bourita.

 

Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

FRANCE EN ATTENDANT LE MAROC : UN MINISTRE FRANÇAIS DÉMISSIONNE CAR IL S’ESTIME VICTIME D’UN LYNCHAGE MÉDIATIQUE

Le ministre Français de la Transition Ecologique, au centre d’une polémique sur des dépens…