Caisse marocaine de l’assurance maladie : Le projet de décret adopté

0
1,150

Hibapress

Le Conseil de gouvernement, a adopté, jeudi, le projet de décret n°2.19.328 portant application du décret n° 2.18.781 du 10 octobre 2018 portant création de la Caisse marocaine de l’assurance maladie (CMAM), approuvé par la loi n°94.18 promulguée par le dahir n° 1.19.42 du 27 février 2019.

Présenté par le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle, ce projet de décret concerne particulièrement les dispositions relatives à l’autorité gouvernementale chargée de tutelle de la CMAM, à la constitution des membres du conseil d’administration de ladite caisse, ainsi qu’aux critères et modalités de leur nomination, indemnisation, révocation et démission de leur qualité de délégation, a indiqué le secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Khalid Samadi.

Il concerne aussi le transfert des meubles et immeubles, propriété de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS), à la CMAM ainsi que les départements gouvernementaux auxquels l’application des dispositions du présent décret est confiée, a-t-il ajouté.

En vertu de ce projet de décret, la tutelle de la CMAM est confiée à l’autorité gouvernementale chargée du travail, en tenant compte des pouvoirs et prérogatives attribués au ministre de l’Économie et des finances, conformément aux textes législatifs et réglementaires concernant les établissements publics.

Le Conseil d’administration de la CMAM est présidé par le Chef du gouvernement ou l’autorité gouvernementale déléguée par ses soins à cette fin. Outre son président, le Conseil comprend huit représentants de l’administration et un représentant de l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM). Le Conseil d’administration est également composé de quatre représentants des sociétés mutualistes inscrites dans le système de l’assurance maladie obligatoire (AMO) relevant du secteur public, selon le projet de décret qui détermine les modalités de leur nomination.

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

FRANCE EN ATTENDANT LE MAROC : COMMENT AGIR POUR SAUVER LES ANIMAUX D’ÉLEVAGE CONDAMNÉS À UNE TERRIBLE VIE DE SOUFFRANCE

Tout le monde aujourd’hui semble déterminé à agir pour tous les animaux d’élevage condamné…