CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS: MISE EN OEUVRE DE L’AMAZIGHE ET CRÉATION DU CONSEIL NATIONAL DES LANGUES ET DE LA CULTURE MAROCAINE

La Chambre des Représentants a adopté vendredi dernier à l’unanimité, deux projets de loi organique relatifs à la langue amazighe et à la création du Conseil National des Langues et de la Culture Marocaine (CNLCM), en deuxième lecture lors d’une Session plénière.

Le premier projet de loi organique N° 26.16 relatif à la définition des étapes de la mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh et des modalités de son intégration dans l’enseignement et les différents secteurs prioritaires de la vie publique, a pour objectifs de rendre effective l’officialisation de l’amazigh dans les différents domaines prioritaires à travers des dispositions reposant sur les valeurs générales encadrées, de l’intégrer dans le domaine de l’enseignement, de la législation, de l’action parlementaire, de l’information et la communication ainsi que dans les divers domaines de la créativité culturelle et artistique et dans les administrations et les services publics.

Quant au deuxième projet de loi organique N° 04.16 relatif au Conseil National des Langues et de la Culture Marocaine, il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la Constitution, qui stipule dans l’Article 5, la création d’un Conseil National des Langues et de la Culture Marocaine en tant que mécanisme de protection et de développement des langues arabe et amazighe et des diverses expressions culturelles du Maroc, en tant que patrimoine moderne et créatif, ainsi que pour répondre aux défis de la politique linguistique majeure du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button