NORVEGE:FESTIVAL MUSICAL DANS UN IGLOO

Il fait 24 degrés au-dessous de zéro ce soir de février naissant à Finse, village drapé de neige à 195 kilomètres à l’ouest de la capitale Oslo que seul un train relie au monde .Des spectateurs transis en tenue de chasseurs alpins, installés sur des bancs de glace, assistent comme chaque année à l’acmé de l’hiver à un concert de musique de chambre froide. L’amphithéâtre est un igloo de neige et de glace maçonnée par les bénévoles de l’ICE Music Festival.Sous un ciel sans nuée, le percussionniste Terje Isungset, chef d’orchestre de cette manifestation unique en son genre, fait résonner son xylophone aux lames semblables à des lingots cristallins .Sur la scène, Terje et trois autres artistes de l’éphémère égayent leurs instruments sculptés dont les propriétés acoustiques se modifient au contact de l’air soufflé, de la chaleur des mains et du vent qui s’engouffre dans l’igloo. »Vous n’avez pas idée de la difficulté de jouer sur des instruments qui fondent à mesure », explique le Norvégien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button