OUARZAZAT: LA SENTENCE EST TOMBEE

Le Tribunal de Première Instance de la ville de Ouarzazate a rendu son jugement sur l’affaire qui a retenu ces derniers temps l’attention des habitants des douars de la Province de Tinghir, concernant les douze personnes, soupçonnés d’être derrière les mouvements de protestation qui ont conduit au ralentissement des travaux du barrage Toudghi de Tinghir. Les douze personnes inculpées dont sept en détention et les cinq autres dont un acteur local en liberté provisoire , ont écopé de dix mois de prison ferme pour les premiers , alors que pour les seconds, c’est cinq mois de sursis. Dans le même dossier, l’activiste local Zaid Takraout a eu pour un an de prison pour son rôle dans ces rassemblements .L’on se rappelle tous de la journée du quinze novembre, où les Autorités locales ont dû faire appel au Forces de Sécurité pour mettre un terme à des rassemblements et protestations des habitants des douars de la région, et permettre enfin au personnel de la Société qui s’occupe des travaux du barrage objet des manifestations, de reprendre leurs activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button