LE MAROC, LEADER DU MARCHÉ DE L’AUTOMOBILE

Le Maroc passe pour être, désormais, une terre fertile pour les industriels et Entreprises de grandes envergures mondiales, leur permettant, assurant et leur garantissant tous les ingrédients nécessaires à leur évolution industrielle, offrant de surcroit toutes les facilités possibles mais surtout et l’essentiel : la quiétude et la sécurité totale. C’est pourquoi, plusieurs Entreprises d’industrie automobile courent rapidement auprès du Maroc pour y installer leurs Usines et leurs Capacités, au vue même de la main d’œuvre qualifiée et à la portée de main. C’est pourquoi le Maroc est l’un des trois marchés émergents « les plus prometteurs » au monde pour les secteur de l’industrie automobile, souligne une étude de la Compagnie espagnole d’Assurance-Crédit « Crédito y Caución ».Le Maroc, aux côtés de la République Tchèque et du Vietnam, sont les trois Marchés émergents offrant les plus grandes opportunités d’affaires aux fabricants de véhicules en 2018, relève cette étude relayée mercredi par la presse économique espagnole.« Le Maroc a réussi, en quelques années, à faire du secteur automobile l’une des locomotives de son économie, grâce à l’arrivée d’investisseurs étrangers », fait observer la même source.Le rapport de « Crédito y Caución » met en exergue la position du Royaume en tant que deuxième producteur automobile en Afrique, rappelant que le Maroc a produit 345.106 véhicules en 2016, avec un taux de croissance inter-annuel de 19,7 pc.Rappelant que Renault s’est installé dans le Royaume en 2012, l’étude souligne que le Groupe PSA est en train de construire une usine dans la zone Franche de Kénitra qui sera inaugurée en 2019 et qui aura une capacité de production de 200.000 voitures et moteurs par an.Ce mégaprojet a attiré des fournisseurs de composants automobiles, dont l’espagnol Ficosa qui va installer une usine près de Rabat pour fabriquer des rétroviseurs et des systèmes de communication pour PSA.Il s’agit aussi de l’Entreprise Izmar, spécialisée dans les conteneurs et le mobilier industriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button