BAD: BILAN 2017

A l’occasion du traditionnel Déjeuner annuel du Nouvel an qu’il offrait mardi à Abidjan aux Ambassadeurs et Représentants des Institutions Internationales accrédités en Côte d’Ivoire, le président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina, a donné la primeur des chiffres pour l’année écoulée.Expliquant qu’en 2017, les économies africaines, dans l’ensemble, sont restées résilientes, le président de la BAD a noté que la croissance du PIB réel était estimée à 3,6 % en 2017, contre 2,2 % en 2016.Concernant les réalisations de la Banque en 2017, M. Adesina a fait savoir que sa solidité financière a continué à se renforcer. Ainsi, la BAD a conservé sa notation AAA, avec perspective stable, auprès des quatre Agences de notation mondiales.En termes d’interventions, avec 7,67 milliards de dollars de décaissement, la Banque a atteint son niveau de décaissement annuel le plus élevé de toute son histoire.Ses investissements dans le secteur de l’Energie ont couvert 31 opérations dans 23 pays, pour un montant de 1,39 milliard de dollars, soit une augmentation de 30 % par rapport à 2016.De plus, la BAD a lancé sa plus grande émission

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button