TETOUAN: SEANCE COMMUNALE INTERDITE AU PUBLIC SOUS LES MANIFESTATIONS

Au milieu des protestations en masse, la ville de Tétouan abrite depuis hier mercredi 7 Février, à la salle des Réunions Mohamed Aztout la Session ordinaire du Conseil que préside monsieur Mohamed Id Ammar. D’ailleurs ces protestations sont toujours en cours; ce qui doit affecter sur les discutions de la Réunion, surtout le projet concernant la participation de la ville à l’accueil de la coupe du monde 2026, ainsi que la présentation des rapports annuels sur les activités des commissions assignées du Conseil, Et comme les malheurs ne viennent jamais seuls, les marchands ambulants non-inscrits sur la liste des bénéficiaires des souks typiques, se sont joints aux protestants pour demander aux conseillers de les inscrire avec les autres sur le projet du souk Sidi Talha. Par ailleurs, les chauffeurs de la Société de Transport Urbain de la ville, ainsi que certains fonctionnaires de la Commune, chargés de l’homologation des dossiers, mécontents de leurs conditions de travail, ont marqués de leur présence ce rassemblement, ce qui témoigne de l’ampleur de cette manifestation.
D’après nos sources sur place, plusieurs personnes, se sont vus interdire l’accès à la salle de Réunion pour assister aux débats de la Session ordinaire, et participer ainsi aux discutions, comme cela est permis selon le contenu de leur droit constitutionnel, et en violation flagrante des dispositions de la loi interne. Ce droit des citoyens qui stipule; que la généralité des réunions consacre les Valeurs démocratiques et la transparence, ainsi que le droit à l’information. Le législateur a ouvert les audiences au public, ce qui n’a pas été le cas cette fois-ci.Ce mercredi seuls, les membres du Conseil de la ville ont eu ce droit,……..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button