REGION DE BENI MELLAL KHENIFRA: Rénovation Urbaine et réhabilitation des bâtiments menaçant Ruine : vers une Stratégie concertée

0
161

SAID FRIX

Sous le thème «  Rénovation Urbaine et réhabilitation des bâtiments menaçant Ruine : vers une Stratégie concertée » la consultation régionale de l’étude relative à la Stratégie d’intervention de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine et la Réhabilitation des bâtiments menaçant ruine( ANRUR ) s’est tenue, à Beni Mellal , Lundi 9 Septembre 2019.
D’abord, cette rencontre a fait l’objet d’une séance d’ouverture dans le but de présenter les missions de L’ANRUR et son cadre juridique. Il a été aussi question de mettre l’accent sur les objectifs de la stratégie d’intervention et la méthodologie élaborée par le BET de l’étude en vue de sa réalisation.
Lors de son intervention, le Wali de la Région de Beni Mellal Khénifra et Gouverneur de la province de Beni Mellal Lahbil a mis en exergue les objectifs de cette rencontre «  qui est une étape décisive dans l’élaboration de la stratégie d’intervention de l’Agence Nationale pour la rénovation urbaine et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine ». Et d’ajouter « Les bâtiments menaçant ruine sont une problématique qui se pose avec une acuité désespérante. C’est une calamité qui met la vie des citoyens en péril. Et c’est la raison pour laquelle Le Ministère de l’aménagement du Territoire National , de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville a donné naissance à une démarche anticipative et protectrice tout en participant à la promulgation de la loi 94-12 relative aux bâtiments menaçant ruine
et à l’organisation des opérations de rénovation urbaine. »
En matière de la Rénovation urbaine et de la réhabilitation des Bâtiments menaçant ruine on distingue trois phases : état des lieux et diagnostic général, orientations stratégiques et élaboration de la stratégie d’intervention à l’horizon 2030 et plan d’action et feuille de route , mode de gouvernance et mécanismes de suivi l’exécution.
Et lors de son allocution, la Directrice de ANRUR, Madame Zahra Sahi a mis en exergue l’importance de la contribution et de la participation des opérateurs concernés dans l’élaboration de cette stratégie « Nous voudrions connaitre leurs attentes et leurs besoins en vue de donner naissance à une vision participative et intégrée d’intervention de l’Agence et sa déclinaison en axes stratégiques, en déterminant la démarche de construction de cette vision tout en impliquant l’ensemble des acteurs concernés… »
Lors de son exposé sur les attributions et les missions de l’Agence précitée , Madame le Directrice a souligné que la Région de Beni Mellal regorge de tissus anciens urbains ruraux qui constituent un patrimoine incontournable comme L’ancienne Médina de Beni Mellal, de Demnat , Bejjad , Khénifra, la Kasbah de Tadla…en plus des Ksours qu’il faut protéger tout en améliorant les conditions de vie et d’habitat des citoyens…

Au terme de cette rencontre, deux ateliers de discussion ont été organisés dans le but d’impliquer tous les acteurs concernés dans l’élaboration de cette stratégie. Le premier atelier a porté sur la loi No 94-12 relative aux bâtiments menaçant ruine et l’organisation des opérations de rénovation urbaine et son décret d’application , le 2 ème sur la rénovation urbaine et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine dans la région de Beni Mellal khénifra ; notamment les expériences menées , les bonnes pratiques adoptées , les obstacles rencontrés ainsi que les besoins et les attentes des acteurs à ce sujet.

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

FRANCE EN ATTENDANT LE MAROC : COMMENT AGIR POUR SAUVER LES ANIMAUX D’ÉLEVAGE CONDAMNÉS À UNE TERRIBLE VIE DE SOUFFRANCE

Tout le monde aujourd’hui semble déterminé à agir pour tous les animaux d’élevage condamné…