ONCF/ PRESTIGE : LA GARE DE KENITRA REMPORTE LE PRIX MONDIAL D’ARCHITECTURE ET DE DESIGN. LES DÉTAILS

0
368

Le Prix Mondial d’Architecture et de Design (Prix Versailles), catégorie « Gares et Stations », décerné, jeudi dernier soir à Paris, à la nouvelle gare ferroviaire de Kenitra qui a remporté la mention «Extérieur », est une reconnaissance de l’effort mené par Sa Majesté le Roi pour le développement urbanistique du Maroc, a affirmé le Directeur Général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), Mohamed Rabie Khlie.

« Ce prix est la consécration du grand effort déployé par le Maroc, sous l’Egide de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste et conformément à la vision éclairée du Souverain pour tout ce qui a trait au développement des gares mais aussi tout l’effort qui est mené au niveau de l’aménagement urbain des villes », a indiqué M. Ravie Khlie, à l’occasion de la cérémonie de remise du Prix Versailles au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (Unesco).

L’ONCF a participé pour ce prestigieux prix d’architecture avec trois gares. C’est finalement la gare de Kénitra qui a remporté la mention « extérieur » du Prix Versailles catégorie “Gares et stations”. « Ce prix est en quelque sorte l’aboutissement d’un long processus de développement des gares qui viennent comme un repère en ville et qui accompagnent tout le développement et l’aménagement urbains des villes », s’est félicité M. Rabie Khlie.

La nouvelle gare de Kénitra a été conçue par les cabinets d’architectes Omar Kobité (OKA), basé à Casablanca, Silvio d’Ascia Architecte (SAA-Paris), et EGA – Erik Giudice Architects (Paris), pour le compte de l’ONCF.

 

Charger plus dans International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

DÉCOUVREZ CE QUI EST VRAIMENT LA VIE DES VEAUX EN ÉLEVAGE INTENSIF. TÉMOIGNAGE HORRIBLE ET TERRIFIANT

Un lanceur d’alerte, ancien acheteur de veaux, témoigne: Des veaux frappés à coups de pied…