LE PRÉSIDENT DE SAMSUNG RÉCIDIVE: SOUPÇONNÉ D’UNE AUTRE ÉVASION FISCALE

Ca va encore mal pour Samsung Electronics, qui semble toujours en conflit avec la Justice et dont le président , Lee Kun-Hee, était soupçonné d’évasion fiscale. Lee, hospitalisé depuis une crise cardiaque en 2014, aurait soustrait au fisc 8,2 milliards de wons, l’équivalent de 7,5 millions de dollars, a précisé la police.. »Le président de Samsung, Lee Kun-hee, et un cadre de Samsung ont géré des fonds déposés sur 260 comptes bancaires ouverts sous les noms de 72 cadres, et sont soupçonnés d’évasion fiscale pour un montant de 8,2 milliards de wons. La police, compte donc transmettre le dossier au Parquet. Les comptes bancaires en question, sur lesquels sont déposés 400 milliards de wons, ont été découverts au cours de l’enquête conduite par la police sur des versements inappropriés effectués pour la rénovation de la villa de la famille Lee.Ce n’est pas la première fois que Lee Kun-hee a maille à partir avec la justice pour évasion fiscale. En 2009, déjà,il avait été reconnu coupable, puis amnistié, pour ce chef d’accusation, après avoir été impliqué dans une affaire de comptes gérés dans ce cas aussi par des employés de confiance du groupe Samsung.Ca ne fait alors que compliquer le cas de cette Entreprise qui a beaucoup perdu de sa clientèle depuis quelque temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button